Monday, 27 May 2024

Mali: la France s'engage dans une guerre longue

Francoise Legarde By Francoise Legarde | January 21, 2013 | France

Le but par Paris est d'aider les forces africaines à "la reconquête totale du pays" dont le nord est occupé par les groupes islamistes depuis un peu moins d'un an.

 "On ne va pas laisser des poches de résistance" affirme le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, qui promet d'éradiquer le terrorisme et de restaurer l'unité du Mali.

Mais l'heure de la reconquête du Nord n'a pas encore sonné.
Pour l'instant, les forces françaises continuent à empêcher la progression des groupes armés grâce à des frappes aériennes et des appuis au sol.
Elles entendent grignoter, pas à pas, les territoires tenus par les islamistes, tout en continuant à bombarder les bases arrière des groupe armés au Nord avec les avions et les hélicoptères.  Après avoir envoyé les forces spéciales en avant-garde, Paris a commencé à faire monter vers le nord ses forces régulières. Lundi, elles ont repris le contrôle de Diabali et de Douentza, tout en laissant les forces maliennes pénétrer les premières dans les villes.

La résolution de ce type de conflit s'inscrit dans un temps politique long.
La reconquête pleine et entière du nord du Mali (un territoire immense deux fois grand comme la France) signifie en effet que tous les éléments terroristes soient éradiqués de la zone et pas seulement repoussés de l'autre côté des poreuses frontières de la région. Un objectif particulièrement ambitieux. François Hollande a assuré que l'opération durerait "le temps nécessaire pour que le terrorisme soit vaincu dans cette partie-là de l'Afrique".


  • Tags:   Mali France Paris Ministre_de_la_Défense Jean-Yves Le Drian Diabali Douentza nord_du_Mali François Hollande Afrique
  • Categories: 

Related News

This website uses cookies to help us give you the best experience when you visit our website. By continuing to use this website, you consent to our use of these cookies. Read More Accept